Toshiba voudrait se retirer du le projet nucléaire britannique Moorside

Toshiba a déclaré mardi être sur la bonne voie pour signaler une perte nette de 390 milliards de yens (3,4 milliards de dollars, 2,71 milliards de livres sterling) au cours de l’exercice financier courant jusqu’en mars, poussant le président Shigenori Shiga à démissionner et de laisser l’avenir de la centrale sous l’incertitude.

Toshiba a déclaré son intention de continuer à travailler sur le développement de la centrale nucléaire en Cumbria mais la société ne sera pas impliquée dans sa construction.

L’entreprise japonaise détient une participation de 60 pour cent dans NuGen, dédiée à la construction de la centrale Moorside.

Les syndicats ont demandé que le gouvernement clarifie d’urgence cette situation. Engie cherche toujours des partenaires prêts à partager le risque d’investir dans le projet Moorside.

La station nucléaire Moorside est considérée par plusieurs comme un investissement vital dans la région.

Le Royaume-Uni doit investir dans de nouvelles infrastructures pour remplacer les centrales vieillissantes au charbon et nucléaires qui devraient être progressivement éliminées dans les années 2020, mais le pays a lutté pour obtenir de grands projets, notamment nucléaires, en raison des coûts.

Le projet nucléaire d’Hinkley Point C de 18 milliards de livres (22,5 milliards de dollars) d’EDF dans le sud-ouest de l’Angleterre a reçu l’approbation finale en 2016 après plusieurs années de retard, mais seulement après avoir obtenu l’appui du gouvernement français. Cependant, deux autres projets en France et en Finlande basés sur la même conception de réacteur sont en retard.

Plus de nouvelles

EIA : La production de l’huile de schiste aux États-Unis en hausse de 80 000 barils par jour en mars

L'EIA prévoit que la production de l’huile de schiste des États-Unis augmentera en mars au rythme le plus élevé depuis le mai dernier, étant donné que les sociétés d’énergie accroissent leurs activités de forage, profitant des prix du brut qui dépassent 50 $ le baril.

Lire la suite

La CE approuve trois initiatives françaises de produire 2600 MW d’énergie renouvelable

La Commission européenne (CE) a donné le feu vert à une aide d'État pour le développement de 2660 MW d'énergies renouvelables en France.

Lire la suite

Eni réalise la vente de 10% dans le champ de gaz de Zohr, au large de l’Egypte

Le géant italien de l'énergie Eni a signé un accord au Caire le 13 février pour compléter la vente à BP d'une participation de 10% dans la concession Shorouk, au large de l'Egypte, qui comprend le super-géant gazier de Zohr.

Lire la suite