Royaume-Uni: les parcs éoliens pourraient être payés pour ne pas produire de l’énergie

National Grid en charge de la gestion du réseau électrique national, a annoncé que la demande d’électricité diminuerait à un niveau record cet été grâce à la popularité des panneaux solaires et des parcs éoliens. Afin d’éviter la surcharge de son réseau électrique en période estivale, National Grid envisage de prendre des mesures, ce qui pourrait signifier de compenser financièrement les kilowattheures non-produits par les fermes éoliennes.
Les coûts engendrés seront transférés aux ménages dans leurs factures d’énergie.
Ils pourraient être forcés de demander aux centrales nucléaires de réduire leur production et d’offrir une compensation financière.
Demand Turn Up (un service de National Grid) demande aux entreprises de modifier la grille horaire quant à l’énergie nécessaire aux différents processus industriels ou de stopper leurs propres générateurs d’électricité pour utiliser l’énergie nationale.
La décision susmentionnée constituerait une sorte d’alternative moins coûteuse que la décision de compenser financièrement les kilowattheures non-produits par les fermes éoliennes.

Plus de nouvelles

Royaume-Uni – leader parmi les pays du G7 en termes de réduction des émissions de carbone

Le Royaume-Uni a réduit ses émissions de carbone plus qu’autre de ses partenaires du G7 depuis 1992, tout en enregistrant une croissance économique plus forte que tout autre membre du bloc de sept pays.

Lire la suite

La Pologne lance sa première centrale nucléaire

La semaine dernière, la filiale de la société polonaise Polska Grupa Energetyczna (PGE EJ1) a déclaré qu'elle envisageait de construire et de gérer la première centrale nucléaire polonaise à Lubiatowo-Kopalino et à Żarnowiec. Le travail a débuté le mois dernier.

Lire la suite

ABB et Prysmiam remportent des contrats pour l’interconnexion électrique IFA2

National Grid UK et le Réseau de Transport d'Électricité (RTE) de la France ont attribué des contrats d'une valeur combinée d'environ 620 millions d'euros pour la fourniture des câbles et des stations de conversion pour l'interconnexion électrique IFA2, à la société suisse ABB et au spécialiste des câbles d’énergie Prysmian Group.

Lire la suite