Quotidien (21.03.2017) : Les prix au comptant de l’électricité en Europe montent de plus de 50% vu la forte demande

Le Brent pour livraison en mai a reculé de 0,27% pour s’établir à 51,62 $ le baril à la Bourse d’ICE à Londres. Le brut léger américain WTI a baissé de 1,15% pour s’établir à 48,22 $ le baril.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont bondi lundi, sous l’effet d’une baisse de la production éolienne en Allemagne, d’une offre nucléaire serrée et de la perspective d’une grève dans les centrales de production du groupe français EDF à partir de lundi. Le contrat allemand pour livraison mardi a monté en flèche de 55% à 30.47 euros par mégawatt heure (MWh). Le contrat équivalent français a clôturé à 39,2 euros / MWh, en hausse de 53% par rapport à lundi.
Les prix à terme de l’électricité en Europe ont dégringolé lundi, suivant l’affaiblissement des prix des carburants. Le contrat allemand pour livraison l’année prochaine a diminué de 0,65% à 29,20 euros / MWh. Le contrat équivalent français a perdu 0,26% à 34,53 euros / MWh. Le prix des quotas d’émissions de carbone européen pour livraison en décembre 2018 a cédé 2,9% à 5,03 euros / tonne et le prix du charbon en Europe pour livraison en 2018 a chuté de 1,41% à 63,65 dollars la tonne.
Les prix au comptant du gaz naturel britannique ont augmenté lundi en raison d’une forte consommation prévue pour mardi. Le contrat spot NBP a bondi de 0,99% à 40,95 pence / thermie. Le prix à terme a reculé vu l’affaiblissement des prix du pétrole et la livre sterling plus forte. Le contrat de gaz pour livraison en avril a chuté de 1,7% pour se négocier à 40,98 pence par thermie.

Plus de nouvelles

Les clients de Gazprom pourront renégocier les prix du gaz naturel

Gazprom a promis de permettre à ses clients de renégocier les prix du gaz s'ils ne correspondent pas aux prix moyens du marché en Europe occidentale. La déclaration a été faite par Ricardo Cardoso dans une interview à la Radio nationale bulgare.

Lire la suite

Le bassin du Levant en Méditerranée sera exploré par Total, Eni, Exxon Mobil et Qatar Petroleum

La compagnie française Total, italienne Eni, Exxon Mobil et Qatar Petroleum ont reçu le feu vert à partir des législateurs chypriotes pour explorer le pétrole et le gaz dans les zones offshore au sud de l'île.

Lire la suite

La société française Total envisage une participation de 50% dans un projet gazier iranien de 4 milliards de dollars

La société pétrolière française Total vise une participation de 50% dans le projet de 4 milliards de dollars dans le projet gazier iranien South Pars.

Lire la suite