Quotidien (14.03.2017) : Les prix au comptant de l’électricité française en hausse de 17% vu la demande accrue

Les prix du brut ont plongé plus de 8 pour cent depuis lundi dernier, la plus forte baisse hebdomadaire en quatre mois. Le Brent pour livraison en mai a chuté de 2 cents pour clôturer à 51,35 dollars le baril. Le bas de la session a été de 50,85 $, le plus bas depuis le 30 novembre. Le brut léger américain WTI a perdu 9 cents à 48,40 $ le baril.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont bondi lundi, stimulés par les prévisions pour une consommation plus élevée en Allemagne et en France. Le contrat allemand pour livraison mardi a grimpé de 4,89% à 34,56 euros par MWh, alors que le contrat équivalent français a progressé de 16,62% à 38,73 euros / MWh par rapport au prix payé pour vendredi. La demande d’électricité allemande devrait augmenter de 1,6 GW à 76,4 GW mardi. En France, la demande passera de 2,1 GW du jour au jour à 59,2 GW.
Les prix à terme de l’électricité ont glissé, suivant l’affaissement des prix des carburants . Le contrat allemand Cal ’18 a chuté de 0,64% à 29,43 euros / MWh, alors que le contrat équivalent en France pour livraison en 2018 a reculé de 0,51% à 35,05 euros / MWh. Les prix des quotas d’émissions de carbone de l’UE pour livraison en 2018 ont diminué de 0,19% à 5,20 euros la tonne.
Les prix au comptant du gaz naturel britannique ont perdu du terrain lundi, tirés vers le bas par la surproduction, les températures plus douces qui ont entraîné une baisse de la demande de gaz pour le chauffage. Le prix du gaz britannique pour livraison le lendemain a baissé de 2,86% à 40,80 pence par thermie. Le contrat de gaz pour livraison en avril a glissé de 2,62% à 41,28 p / thermie.

Plus de nouvelles

L’Ukraine s’intéresse aux exportations d’électricité vers l’UE en 2019

L'Ukraine espère commencer à fournir de l'électricité au réseau de l'Union européenne à travers son projet de « pont énergétique » dès 2019 et à réaliser le projet d'ici 2025, a annoncé cette semaine le directeur de la centrale nucléaire du pays.

Lire la suite

Innogy propose des dividendes plus élevés que prévu

Innogy, le plus grand groupe énergétique d'Allemagne, a promis lundi aux actionnaires un dividende un peu au-dessus des attentes du marché, une aubaine pour sa société mère en difficulté qui continue d’endurer des pertes à sa division des centrales électriques.

Lire la suite

Quotidien (13.03.2017) : Le pétrole au plus bas niveau en trois mois suite à une offre toujours élevée

Les prix du pétrole brut ont érodé les gains vendredi, poussant les prix au plus bas niveau en trois mois suite aux craintes que les réductions de la production menées par l'OPEP n'aient pas encore réduit l'offre mondiale de brut.

Lire la suite