Quotidien (13.06.2017): Les prix du gaz naturel britannique ont dégringolé lundi, de près de 6%

A Londres, le cours du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a avancé de 0,3%, pour s’établir à 48,29 dollars le baril. Le prix du baril de “light sweet crude”, référence américaine du brut, pour livraison en juillet, a pris 0,55% pour s’établir à 46,08 dollars le baril.

La semaine a débuté à la baisse sur le marché britannique du gros de gaz, avec le prix spot du gaz NBP diminuant de 5,9% lundi pour s’établir à 34,40 pence/thermie suite aux importations élevées en provenance de Norvège et une faible demande en gaz pour l’électricité. Le contrat de gaz pour livraison en juillet 2017 a diminué de 2% pour clôturer à 35,99 pence/thermie.

Les prix européens de l’électricité spot ont augmenté lundi sur les prévisions d’une forte demande et moins d’énergie éolienne, comme la France s’attendait à une augmentation des températures provoquant une hausse de l’utilisation de la climatisation. Le contrat allemand d’électricité spot a augmenté de 5,5% à 32,75 euros / MWh, tandis que le contrat équivalent français a bondi de 16,73% pour s’établir à 36,22 euros / MWh.

Les prix du carbone européen ont chuté en dessous de 5 € lundi lors d’une session volatile. Le contrat d’EUA expirant en 2018 en baisse de 2,36%, s’établissant à 4,97 euros / tonne.

Plus de nouvelles

Norvège: première plate-forme de forage s’approvisionnant 100% sur terre

Une plate-forme de forage en mer sera entièrement alimentée par l'électricité produite on shore dans le but de réduire les émissions de dioxyde.

Lire la suite

Norvège : un accord salarial met fin à une potentielle grève

Les sociétés norvégiennes de pétrole et de gaz ont conclu un accord salarial avec les employés samedi, en évitant ainsi une potentielle grève dans cinq champs de pétrole.

Lire la suite

Quotidien (12.06.2017): les prix du carbone de l’UE ont affiché une perte hebdomadaire de 2,3%

Les prix du pétrole ont légèrement augmenté le vendredi, sur un marché marqué par de faibles volumes d'ajustements de portefeuille avant le week-end, finissant ainsi sur une bonne note une mauvaise semaine.

Lire la suite