Quotidien (13.03.2017) : Le pétrole au plus bas niveau en trois mois suite à une offre toujours élevée

Le brut léger américain a chuté de 79 cents, soit de 1,6%, pour clôturer à 48,49 $ le baril, tandis que le brut Brent a reculé de 82 cents, soit de 1,6%, pour s’établir à 51,37 $ le baril. Les prix ont commencé à diminuer au début de la semaine dernière après les nouvelles d’une autre grande hausse des stocks de pétrole aux États-Unis à des sommets record. Vendredi, la compagnie de services pétroliers Baker Hughes a dévoilé une autre hausse hebdomadaire du nombre de forages américains.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont baissé vendredi en raison d’une demande plus faible et d’une disponibilité thermique plus forte. Le contrat allemand pour livraison lundi a perdu 1,82% à 32,95 euros / MWh, tandis que le contrat équivalent français a plongé de 18% à 33,21 euros.
Les prix à terme ont augmenté suivant l’accroissement des prix du charbon et du gaz. Le contrat allemand Cal ’18 a sauté de 0,41% à 29,62 euros / MWh, tandis que le contrat équivalent en France pour livraison en 2018 a progressé de 0,34% à 35,23 euros / MWh. Les prix des quotas d’émissions de carbone de l’UE pour livraison en 2018 se sont négociés à 5,21 euros la tonne, en hausse de 0,77%. Les prix du charbon européen pour livraison l’année prochaine ont bondi de 1,56% pour s’établir à 64,59 $ la tonne.
Le prix au comptant du gaz en Grande Bretagne n’a pas changé vendredi, s’échangeant à 42,00 pence par thermie, tandis que les contrats gaziers à court terme ont gagné du terrain alors qu’une baisse de 25 mcm des importations norvégiennes revenait à leur niveau normal et les flux zéro continus provenant des Pays-Bas ont soutenu les contrats. Le contrat de gaz pour livraison en avril a accru de 0,76% à 42,39 pence par thermie.

Plus de nouvelles

Les opérateurs néerlandais et danois du réseau vont créer un hub offshore en mer du Nord

L'opérateur hollandais de réseau électrique TenneT devrait signer un accord le 23 mars avec la société danoise d'énergie Energinet.dk pour développer un hub énergétique dans la mer du Nord.

Lire la suite

Le fonds souverain norvégien exclut 10 nouvelles sociétés suite à leur exposition au charbon

Le fonds souverain norvégien, le plus important au monde (854 milliards €), a mis sur la liste noire 10 autres sociétés parce qu'elles utilisent ou produisent du charbon, les excluant de son portefeuille d’investissements.

Lire la suite

Engie vend ses actifs de gaz de schiste en Grande Bretagne à Ineos

Le géant français de l'énergie Engie a cédé ses intérêts de gaz de schiste en Grande Bretagne au groupe pétrochimique privé Ineos pour une somme non divulguée, car l'avenir du fracking dans le pays reste en l'air.

Lire la suite