Quotidien (12.05.2017): Les prix au comptant du gaz au Royaume-Uni ont diminué de 5% vu les prévisions du temps chaud

Le pétrole Brent a été négocié en baisse de 1,1% à 50,77 $ le baril, alors que le prix du brut aux États-Unis WTI a progressé de 1,06% pour s’établir à 47,83 $ le baril.
Les prix de gros du gaz en Grande-Bretagne ont diminué jeudi vu les prévisions de températures plus élevées qui réduiraient la demande de chauffage. Le prix du gaz au Royaume-Uni pour livraison en juin a diminué de 1,27% pour clôturer à 35,76 p / therme. Le prix au comptant NBP a chuté d’environ 5% pour s’établir à 38,05 p / therme.
Les prix spot de l’électricité en Europe ont été influencés jeudi par le déclin de la production solaire, une panne d’interconnexion et la demande croissante.
Le contrat allemand d’électricité a accru de près de 5% à 35,62 euros / MWh, tandis que le prix de référence allemand Cal ’18 a légèrement glissé de 0,62% pour atteindre 28,90 euros / MWh.
Les prix spot de l’électricité en France ont grimpé de 1% pour arriver à 37,28 euros par MWh, tandis que le contrat pour livraison en 2018 a diminué de 0,68% à 35,14 euros par MWh.
Les quotas d’émissions de carbone du contrat expirant en 2018 ont été négocié en baisse de 2,23% à 4,39 euros / tonne.

Plus de nouvelles

Iberdrola : Réclamation de fixation de prix examinée par la Haute Cour de l’Espagne

La Haute Cour de l'Espagne a annoncé jeudi l’investigation d’une réclamation du procureur anti-corruption visant une manipulation des prix de l'électricité prétendue par l'utilité Iberdrola à la fin de 2013.

Lire la suite

L’Ecosse investi 43 millions de livres sterling dans une infrastructure à faible émission de carbone

Le gouvernement écossais prévoit un investissement de plus de £ 43 millions pour les projets d'infrastructure à faibles émissions de carbone.

Lire la suite

Quotidien (11.05.2017): Les prix du pétrole ont grimpé de plus de 3% mercredi

Les prix du pétrole ont accru de plus de 3% mercredi, vu la plus forte baisse d'une semaine des stocks américains en 2017, et après que l'Irak et l'Algérie ont rejoint l'Arabie saoudite pour prolonger le contrat de l’OPEP visant les coupures d'approvisionnement.

Lire la suite