Quotidien (11.09.2017): Les prix du carbone en Europe ont atteint un pic de 19 mois vendredi

Le prix du brut Brent a glissé de 71 cents, soit de 1,3 pour cent, pour s’établir à 53,78 $ le baril, après avoir atteint 54,87$, son niveau le plus élevé depuis avril. Entre temps, le cours du pétrole WTI a progressé de 3,3% à 47,48 $ le baril.
Néanmoins, Brent a clôturé la semaine en hausse de près de 2 pour cent, tandis que le brut des États-Unis a accru 0,4 pour cent sur la semaine.
Les prix au comptant du gaz en Grande-Bretagne ont augmenté vendredi malgré les flux abondants de la Norvège, car le temps plus froid a mené à la croissance de la demande. Le prix du gaz NBP pour livraison le lendemain a accru de 0,37% à 45,95 p / therme. Le contrat de gaz pour livraison en octobre a été négocié en hausse de 0,75% à 45,25 p / therme.
Les prix spot de l’électricité en Europe ont été mitigés, vu les attentes d’une offre d’énergie thermique et renouvelable plus élevée à court terme et suite aux annonces d’une grève française des travailleurs de l’énergie lundi qui pourraient influencer la production d’électricité. Le prix d’électricité pour livraison lundi en Allemagne a chuté de 6,5 pour cent par rapport au prix payé pour dimanche, pour finir à 21,47 / MWh. Le contrat équivalent français a sauté de 10% à 26,28 euros / MWh.
Le long de la courbe, les prix d’électricité en Allemagne pour livraison l’année prochaine ont continué la croissance vendredi sur le marché de gros européen, en raison des gains sur les marchés des carburants et ceux du carbone. Le contrat de base allemand pour livraison en 2018 a augmenté de 1,5% à 35,01 euros par MWh, soit le niveau le plus élevé depuis mars 2014. Le contrat équivalent français a été en déclin de 0,7% clôturant à 41,58 euros / MWh.
Les prix du carbone en Europe ont atteint un sommet de 19 mois vendredi, car le rallye actuel n’a révélé aucun signe de réduction, même si certains participants du marché ont remarqué que leur échelle pure ne semble pas être entièrement soutenue par les fondamentaux. Le contrat de carbone expirant en décembre 2020 a grimpé de 2,3% à 7,26 euros la tonne.

Plus de nouvelles

L’amélioration de l’efficacité énergétique grâce à la numérisation

La manière la plus simple et la plus optimale d'améliorer l'efficacité énergétique réside dans la numérisation ou des technologies telles que Internet of Things (IoT) et des données intelligentes.

Lire la suite

Statoil dit que l’accord avec Rosneft est conforme aux sanctions

Statoil de la Norvège a déclaré que la coopération avec Rosneft de la Russie visant le développement du champ pétrolier terrestre North Komsomolskoye était conforme aux sanctions de l'Union européenne et des États-Unis sur la Russie sur le conflit en Ukraine.

Lire la suite

Quotidien (08.09.2017): Le contrat allemand d’électricité pour livraison en 2018 a touché un pic de 32 mois

Les contrats à terme du pétrole ont été variés jeudi. Le cours du Brent a sauté à un pic de 5 mois et demi, alors que celui du brut américain a glissé, car le redémarrage des raffineries américaines après l'ouragan Harvey a été contrarié par la menace de l'ouragan Irma.

Lire la suite