Quotidien (09.05.2017): Les prix au comptant de l’électricité en Allemagne ont accru de 21%

Les prix de gros du gaz en Grande-Bretagne ont diminué étant donné les prévisions de températures plus élevées lundi. Le prix spot NBP a glissé de 0,30 pence, soit de 0,7%, pour s’établir à 40,35 p / therme. Le long de la courbe, le contrat de gaz pour livraison en hiver 2017 a clôturé en baisse de 1,5% à 44,91 p / therme.
Les prix de l’électricité en Europe pour livraison le lendemain ont accru lundi, encouragés par une augmentation prévue de la demande et une forte baisse de la production d’énergie éolienne en Allemagne. L’électricité allemande pour livraison mardi a rajouté 7 euros, soit 21,29%, pour atteindre 39,76 euros par mégawattheure (MWh). Entre temps, le prix au comptant en France a bondi de 6,2 euros pour arriver à 40 euros / MWh.
Le long de la courbe, le contrat allemand d’électricité Cal ’18 a chuté de 0,85 pour cent à 29,11 euros / MWh, suivant les prix du charbon, du carbone et du gaz, alors que le cours du pétrole a augmenté. Le contrat équivalent français a diminué de 0,87% à 35,19 euros / MWh.
Les prix du carbone ont baissé lundi, car l’élection d’un président français pro-européen n’était pas assez pour balancer la faiblesse du complexe énergétique. Le contrat du carbone expirant en décembre 2018 a chuté d’environ 3,5%, soit de 0,16 euros, à 4,46 euros / tonne.

Plus de nouvelles

Trois projets français d’énergie renouvelable approuvés par la Commission européenne

Trois initiatives françaises d'énergies renouvelables ont été consenties vendredi par la Commission européenne, projets qui généreront ensemble plus de 17 gigawatts d'énergie, vu la conformité avec la réglementation de l'Union européenne en matière d'aides d'État.

Lire la suite

Russie: Gazprom a annoncé le début de la construction de Turkish Stream

Gazprom de la Russie a déclaré dimanche que le groupe suisse Allseas S.A. a commencé à construire la première phase du pipeline Turkish Stream.

Lire la suite

Le régulateur belge ne trouve pas de nouvelles fissures dans le réservoir Tihange 2

Le régulateur nucléaire belge a déclaré vendredi n’avoir pas trouvé des signes de nouvelles fissures dans le réservoir central du réacteur Tihange 2, ou antérieurement la production a été arrêtée depuis des années.

Lire la suite