Prix du gaz : augmentation de 4,4 % au 1er juin 2021

Le mois de juin est là et amène avec lui l’été et… Une nouvelle hausse des prix du gaz. En effet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) indique que le prix de la molécule sera en augmentation de 4,4 % en raison de multiples facteurs.

Une augmentation due à plusieurs facteurs

La CRE explique les facteurs de cette hausse qui sont multiples : 

« Cette augmentation pour le mois de juin s’explique par la hausse des prix du gaz sur le maché mondial due notamment à une demande élevée en Asie et en Amérique du Sud. 

En Europe, la hausse du prix des quotas d’émission de CO2 ainsi que des opérations de maintenance en mer du Nord s’ajoutent à cette tendance haussière. Enfin, le niveau des stockages européens, qui ont été fortement sollicités cet hiver, reste plus faible que d’ordinaire à cette période de l’année, les températures demeurant en dessous des normes saisonnières depuis le mois d’avril. Ces facteurs dépendent d’événements externes non maîtrisables qui pourraient durer les prochains mois. »

Par ailleurs, cette hausse fait suite à une autre augmentation de 1,1 % au mois de mai. Il faut revenir à avril pour relever une baisse des prix du gaz, de l’ordre de 4 %.

La CRE précise quelques disparités en fonction de l’usage du gaz. L’augmentation est de : 

  • 1,2 % pour la cuisson ;
  • 2,6 % pour un usage double (cuisson/eau chaude) ;
  • 4,6 % pour le chauffage.

Une baisse sur deux ans des prix du gaz sur deux ans, malgré des prix qui augmentent

Toutefois, malgré cette hausse, on constate que les prix du gaz ont, depuis le 1er janvier 2019, baissé de 8 %. Les prix sont également inférieurs à ceux de 2015. 

Pour rappel, les tarifs réglementés (TRV) du gaz doivent disparaître le 1er juillet 2023. Les TRV sont encore d’actualité pour 2,94 millions de consommateurs résidentiels sur un total de 3,22 millions de clients.

Aujourd’hui, les TRV ne sont plus proposés par les fournisseurs alternatifs. Seuls les opérateurs historiques sont encore habilités à commercialiser des offres au tarif réglementé de vente. En outre, les TRV sont fixés par Engie, fournisseur historique de gaz (qui propose aussi de l’électricité). La CRE s’assure quant à elle du bien fondé de la formule tarifaire en fonction des critères pouvant influencer les prix du gaz : baril de pétrole, prix du CO2, températures saisonnières

Retrouvez, sur cette page, l’évolution des TRV gaz moyen d’Engie janvier 2015. Pour consulter la délibération de la CRE sur les prix du gaz naturel d’Engie de juin 2021, cliquez ici.

Plus de nouvelles

TotalEnergies : les actionnaires du groupe valident son changement de nom et sa stratégie climat

Nous vous l’apprenions début février, après une année 2020 marquée par des résultats décevants dus au coronavirus pour le groupe...

Lire la suite

Gaz propane : une demande en augmentation en 2020 dans les villes de moins de 10 000 habitants

Le gaz propane fait de plus en plus d’adeptes. En 2020, le nombre de réseaux de propane a augmenté en...

Lire la suite

Climat : Shell sommé de réduire ses émissions de CO2 de 45 % par le tribunal de La Haye

Le procès du « peuple contre Shell » s’est passé à l’étranger mais ne manque pas de faire grand bruit....

Lire la suite