Pologne: Les approvisionnements en gaz russe reprennent après la pause

Gazprom de la Russie a mentionné antérieurement qu’un problème technique qui avait causé un approvisionnement en gaz de mauvaise qualité en Pologne via le gazoduc Yamal avait été résolu.
Gaz-System a annoncé vendredi que le 23 juin à 06h00 (heure locale), la société a démarré la réception du combustible dans le système de transfert domestique, en raison de l’amélioration des paramètres de qualité du gaz naturel.
La société de gaz contrôlée par l’État de Pologne, PGNiG, a déclaré dans un communiqué séparé que ses clients n’étaient pas affectés par l’interruption, car le gaz russe a été provisoirement remplacé par le gaz du stockage.
PGNiG a également annoncé avoir recommencé à pomper du gaz aux stocks pour la prochaine saison hivernale.
La Pologne consomme environ 16 milliards de mètres cubes de gaz par an et la plupart proviennent de la Russie vu que PGNiG a conclu un accord de fourniture de gaz à long terme avec Gazprom qui s’étend jusqu’en 2022.

Plus de nouvelles

Le Royaume-Uni souhaite relancer l’extraction de gaz dans la plus ancienne région du bassin pétrolier de la mer du Nord

L'Autorité du pétrole et du gaz du Royaume-Uni (OGA) a publié jeudi un programme pour les compagnies pétrolières avec des étapes à suivre pour découvrir les dépôts de gaz difficiles à atteindre dans le sud de la mer du Nord, où le forage pour les combustibles fossiles a commencé il y a plus de 50 ans.

Lire la suite

Les sociétés suisses d’hydroélectricité pourraient bénéficier d’une réduction de 38% de la taxe d’utilisation de l’eau

Le gouvernement suisse a proposé jeudi de réduire d’environ 38% la taxe maximum que les services publics hydroélectriques paient pour l'utilisation de l'eau aux cantons montagneux. Pour une période de transition de 2020 à 2022, 80 utilités publiques paieront pour l'utilisation de l'eau seulement 80 francs suisses (82,32 $) par utilisation brute de kilowatts au lieu de 110 francs existants.

Lire la suite

Quotidien (22.06.2017): Les prix du pétrole ont chuté à un bas de 10 mois, le plus important recul du premier semestre en 20 ans

Les prix du pétrole ont chuté mercredi, vu la surabondance mondiale du brut, enregistrant la plus forte baisse des prix au premier semestre de toute année au cours des deux dernières décennies.

Lire la suite