PGE décide d’acquérir les centrales électriques d’EDF pour 1,2 milliard de dollars

En mars, Enea, une autre utilité publique, a signé un accord pour acquérir la centrale à charbon Polaniec de 1,9 gigawatts auprès du groupe français Engie.
Le contrat visant l’achat des centrales d’EDF, qui comprend huit centrales combinées de chaleur et d’électricité ainsi qu’une centrale à charbon de 1,8 gigawatt à Rybnik, dans le sud du pays, devrait être finalisé d’ici le 2 janvier 2018, a déclaré PGE.
L’an dernier, le ministère de l’Energie a bloqué la vente de l’activité d’EDF à deux investisseurs privés – les investisseurs d’IFM de l’Australie et l’opérateur tchèque EPH, citant les inquiétudes concernant la sécurité énergétique de la nation.
Tchorzewski a annoncé qu’après l’achat, la part de PGE dans la capacité de production d’électricité du pays augmenterait de 36% à 45%, tandis que PGE a déclaré que l’acquisition des centrales de cogénération augmenterait ses intérêts dans le chauffage urbain de 177%.

Plus de nouvelles

Russie: Gazprom Neft autorisé à développer le champ de Novosamarskoye, Orenburg Oblast

Gazprom Neft a été autorisé récemment par l'Agence fédérale de gestion des ressources du sous-sol avec une licence d'utilisation de sob sol pour le champ de Novosamarskoye dans Orenburg Oblast. La licence pour le bloc de 26.56 km carrés est valable jusqu'au 5 mai 2037.

Lire la suite

Quotidien (19.05.2017): Les prix du carbone de l’UE ont accru de plus de 4% à un pic mensuel

Les prix du pétrole ont continué leur croissance de jeudi, car la plupart des principaux pays producteurs ont suggéré de prolonger les coupures d'approvisionnement afin de réduire la surabondance mondiale du brut.

Lire la suite

Quotidien (18.05.2017): Le prix du pétrole a sauté d’environ 1% à un pic de deux semaines mercredi

Les prix du pétrole ont atteint un pic de deux semaines mercredi après que les stocks de stocks américains ont diminué pour la sixième semaine consécutive. Le 25 mai, à Vienne, les producteurs de l'OPEP devraient décider s’ils vont étendre les réductions de l'offre. Le Brent brut a accru de 1% pour clôturer à 52,21 $ le baril. Entre temps, le prix du brut aux États-Unis WTI a bondi de 0,84% pour s'établir à 49,07 $ le baril.

Lire la suite