Observatoire CRE 4e trimestre 2020 : un essor des offres de marché constaté malgré la crise

Jeudi 25 mars, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié son observatoire trimestriel des marchés de l’énergie du 4e trimestre (T4) de l’année 2020. Sans surprise, les trois derniers mois ont naturellement été marqués par la crise sanitaire de la Covid-19 qui n’a toutefois pas suffi à freiner le développement de la concurrence du marché de l’énergie. L’observatoire de la CRE du 4e trimestre 2020 met également en avant la fin des TRV pour les entreprises qui recensent plus de 10 salariés ou réalisent un chiffre d’affaires, une recette ou un bilan annuel supérieur à 2 millions d’euros.

L’observatoire de la CRE relève une « concurrence qui a continué de se développer » au 4e trimestre 2020

Malgré un contexte difficile pour le secteur de l’énergie, celui-ci continue de se développer. La CRE observe que la concurrence s’est également variée :

« L’essor des offres de marché […] constitue une opportunité pour les consommateurs d’accéder à des offres et services variés et innovants. Cela doit leur permettre de choisir une offre de fourniture adaptée à leurs besoins alors même que leurs attentes évoluent, sous l’effet notamment de la transition énergétique et du développement du numérique. »

Une concurrence quasiment inexistante sur les territoires des ELD

La CRE rappelle que le dernier trimestre 2020 a été marqué par la fin partielle de ces tarifs réglementés de vente. Ce sont 1,2 millions de clients professionnels qui ont dû basculer sur une autre offre. Ces derniers ont su rapidement changer d’offre et de fournisseur, signe que le marché de l’énergie propose une concurrence répondant aux besoins de nombreux clients et secteurs.

En janvier 2021, la CRE recense 34 % des clients professionnels abonnés aux offres d’électricité de marché des fournisseurs alternatifs. 66 % d’entre eux sont abonnés à des offres de marché d’EDF ou aux offres TRV.

Pour le gaz, au 31 décembre 2020 :

77 % des sites professionnels étaient abonnés à des offres de marché de fournisseurs historiques sur les territoires des ELD et 19 % sont abonnés à une offre de marché de fournisseurs alternatifs (seuls 4 % sont encore abonnés aux TRV) ;

En revanche, seuls 38 % des sites professionnels étaient abonnés à des offres de marché d’entreprises de marché sur les territoires couverts par GRDF. La tendance s’inverse pour les offres de marché du territoire couvert par GRDF, qui représentent 60% (seuls 2 % des clients de fournisseurs alternatifs sous GRDF sont abonnés aux TRV).

La CRE précise également que « contrairement à ce qui est observé sur le territoire desservi par GRDF, la concurrence sur le territoire des ELD ne permet pas de garantir aux consommateurs l’accès à des offres de marché diversifiées adaptées à leurs besoins. Dans ces territoires, la proportion de clients quittant les TRVG pour une offre de marché auprès du fournisseur historique paraît anormalement élevée. » Le gendarme de la concurrence n’a pas manqué de rappeler qu’il pourrait prendre des dispositions « en cas d’abus », conformément au Code de l’énergie.

Mega Energie, Mint Energie et OVO Energy, fournisseurs verts les moins chers

En termes d’offres d’énergie verte, les offres « Online » et « Online & Green » et « Electricité 100 % Renouvelable » proposées respectivement par les fournisseurs Mega Energie, Mint Energie et OVO Energy occupent le trio de tête des offres les moins chères : elles présentent une réduction de 9 % sur le prix du TRV (offres vertes à prix variable pour un client type Base).

L’offre de gaz naturel la moins chère est celle de Total Direct Energie, qui affiche une réduction de 3 % par rapport au TRV.

Pour consulter l’Observatoire complet des marchés de détail de la CRE pour le 4e trimestre 2020, n’hésitez pas à cliquer ici.

Plus de nouvelles

Électricité : RTE en vigilance accrue pour les trois prochains hivers

Alors que le printemps est lancé et que les températures remontent très progressivement, RTE (gestionnaire du réseau de transport de...

Lire la suite

Prix du gaz : baisse de 4 % en avril, une première depuis le mois de juillet 2020

Nouveau mois et nouvelle variation des prix du gaz qui repartent… À la baisse ! C’est ce qu’a annoncé mardi...

Lire la suite

Sortie du charbon : la France veut tenir sa promesse et s’active pour 2022

La France opère progressivement sa sortie du charbon, promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Trois des quatre centrales à charbon seront...

Lire la suite