Le marché de l’énergie est très peu compris par ses consommateurs car de nombreux acteurs entrent en jeu. De plus, la base de l’énergie et sa provenance sont deux choses compliquées à définir.

Définition de l’énergie

L’énergie est difficile à contextualiser car elle est abstraite. De nos jours, on considère l’énergie comme étant la capacité à faire fonctionner toutes les technologies comme la lumière ou le chauffage utilisée dans les maisons ou dans les locaux des entreprises. Il existe différentes sources d’énergies permettant d’avoir de l’électricité ou du gaz.

Les sources d’énergie

La première source que l’on peut trouver est l’énergie fossile. Ce sont les énergies que l’on trouve par la combustion de roches provenant de matériaux organiques datées de plusieurs milliers d’années. Nous trouvons comme énergies fossiles, le pétrole, le charbon ou le gaz naturel.

Lors du XXème siècle, une nouvelle source d’énergie est apparue, l’énergie nucléaire. Cette dernière provient de réaction nucléaire qui peut être une fission ou une fusion nucléaire. Pour réussir à en créer, une molécule naturelle est utilisée, l’uranium. La France est une grande nation productrice de l’énergie nucléaire  (17% de la production mondiale, #2 mondial)

Enfin, nous trouvons les énergies renouvelables. Ce sont celles produites par une source dont le renouvellement est permanent. Elles proviennent soit du soleil (les rayons sont transformés en électricité ou en chaleur) ou de la Terre.

Énergie renouvelable ou non

Les énergies non-renouvelables sont celles dont la consommation de la source est plus rapide que son renouvellement. Ainsi, les énergies fossiles et nucléaires sont des exemples d’énergies non-renouvelables.

A contrario, il est possible de trouver de plus en plus de technologies permettant l’utilisation d’énergies renouvelables.

  • L’énergie éolienne provient du vent. Le vent permet, grâce aux éoliennes ou au moulin à vent, de créer une force motrice permettant la transformation en électricité.
  • L’énergie hydraulique est fournie par des mouvements d’eau comme des courants ou des chutes d’eau. Actuellement, c’est la première énergie renouvelable utilisée.
  • L’énergie photovoltaïque ou solaire est la transformation des rayons du soleil en électricité. L’énergie produite peut être consommée directement sur le lieu de production ou envoyée sur le réseau. Elle peut tout autant être stockée.
  • La biomasse est le fait d’utiliser des matériaux biologiques comme combustible. Ainsi, nous trouvons le biogaz qui est la libération de matières organiques grâce à leur décomposition.

 

 

Choisir l’énergie en tant que professionnel

En tant que professionnel, il est nécessaire de choisir convenablement les énergies à utiliser pour ses locaux. Afin d’avoir une consommation optimale, il est nécessaire de savoir quelle utilité pour chaque énergie, entre l’électricité ou le marché du gaz. Tout d’abord, il faut connaitre vos différentes consommations et besoins. C’est possible de trouver ces informations avec les compteurs de chaque énergie. De plus, vous pouvez trouver rapidement les utilités de chaque initiative. Le gaz est principalement utilisé pour le chauffage et devient intéressant si vous avez besoin de chauffer, cuire de manière élevée. A contrario, l’électricité est utilisé pour le reste.

Le marché de l’énergie

Il existe différents acteurs sur le marché de l’énergie en France : du producteur au consommateur final qui peut-être un particulier ou un professionnel. Le fonctionnement du marché de la fourniture d’énergie est le même que ce soit pour l’électricité que pour le gaz.

Les producteurs

Ce sont les entreprises qui vont trouver des solutions pour créer, découvrir et transformer les ressources renouvelables ou non en électricité ou en gaz naturel.

La France est la deuxième nation en termes de production nucléaire avec 58 centrales disposées dans 19 sites.

Réseau de transport

Les réseaux de transport électrique et gaz sont gérés par des entreprises de service public. Pour l’électricité, c’est RTE (Réseau de Transport Électrique) qui est en charge du réseau haute tension alors que pour le réseau basse tension, l’entreprise en charge est Enedis (ex-ErDF).
Ils assurent le transport du gaz et de l’électricité des producteurs vers les gros consommateurs.

Les gestionnaires de réseau

C’est une entreprise indépendante avec des services d’intérêt généraux. Ils sont chargés, pour l’électricité ou le gaz, d’entretenir et faire fonctionner le réseau sur le territoire français.
Pour l’électricité, l’entreprise en charge est Enedis. Quant au gaz, c’est GrDF.

Les fournisseurs

Ce sont les intermédiaires entre les consommateurs et les producteurs qui vont facturer le gaz ou l’électricité consommés. Depuis 2007, de nouveaux fournisseurs ont apparus avec l’ouverture à la concurrence du marché.

Ils proposent des offres selon les évolutions du marché, les abonnements et les options disponibles.

Le marché de l’énergie renouvelable

Avec des questions écologiques et environnementales, de plus en plus de fournisseurs proposent de choisir aux professionnels une fourniture d’énergie verte. Certains fournisseurs comme Mint Énergie ou ekWateur présentent à leurs clients seulement des offres vertes à la différence de sociétés comme Eni ou Direct Energie qui proposent le choix pour une énergie verte est possible.

Est-ce que le marché de l’énergie est concurrentiel ?

Depuis 2007 et différentes étapes, le marché de l’énergie français est devenu concurrentiel. En effet, ceci est dû à l’ouverture du marché à la concurrence prévu par des directives de l’Union européenne. Avant ces lois, seules deux entreprises étaient en charge de la fourniture, l’acheminement et le transport des énergies, une pour l’électricité (EDF) et l’autre pour le gaz (GDF). Ces deux entreprises continuent d’exister mais ne sont que des fournisseurs et des producteurs.

Dorénavant, il existe plus de cinquante entreprises disponibles sur le marché de la fourniture d’énergie. Certaines ne proposent que l’électricité ou le gaz alors que d’autres préfèrent avoir des offres pour les deux énergies.

Enfin, le gouvernement français désire mettre fin peu à peu aux tarifs réglementés des deux énergies. En effet, pour le gaz, le TRV sera définitivement terminé en 2023 pour tous les compteurs. A l’heure actuelle, seuls les compteurs supérieure à 36 kVa ne peuvent plus choisir un tel contrat. Quant à l’électricité, le TRV, pour le moment, n’a aucune date de fin pour les compteurs inférieurs à 36 kVa.