L’Iran et Total signent un accord visant le projet South Pars

Le champ a été construit pour la première fois dans les années 1990, Total étant l’un des principaux investisseurs, jusqu’à ce que des sanctions aient été imposées en 2006, quand Téhéran a été soupçonné de développement d’armes nucléaires. Celui-ci appartient maintenant à l’Iran et au Qatar, et Total est un important producteur et raffineur de pétrole.

Total, qui possède une participation de 50,1 pour cent dans le projet South Pars, prévoit de faire un premier investissement de 1 milliard de dollars et s’attend à dépenser jusqu’à 5 milliards de dollars pour la relance et le développement de la phase 11 du projet.

“Le contrat international pour le développement de la phase 11 de South Pars dans le cadre de l’IPC (contrat iranien du pétrole) sera signé lundi le 3 juillet à 14h30 lors d’une cérémonie à Téhéran à laquelle participeront le ministre iranien du pétrole Zanganeh et les hauts fonctionnaires de Total de la France, de CNPC de la Chine et de Petropars de l’Iran “, a déclaré le responsable du ministère iranien du pétrole.

L’Iran, le troisième producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, estime que les nouveaux accords IPC attireront des sociétés étrangères et encourageront la production de pétrole et de gaz après de nombreuses années de sous-investissement

Plus de nouvelles

Les pays de l’UE et le Parlement ont des points de vue différents sur la réforme du marché de carbone

Les pays de l'Union européenne et le Parlement européen ont des opinions différentes sur la manière de restructurer le marché du carbone de l'UE et si l'aviation et l'expédition seront également mentionnés, selon les sources de l'UE mercredi.

Lire la suite

Quotidien (30.06.2017): Les prix du pétrole ont atteint un pic de deux semaines jeudi

Les prix du pétrole ont atteint un pic de deux semaines jeudi, prolongeant le rallye la sixième session consécutive. Les données du gouvernement des États-Unis ont montré mercredi que la production nationale de pétrole a eu la plus forte chute hebdomadaire depuis juillet 2016. Certains analystes et commerçants estiment que le déclin a été causé par des facteurs temporaires tels que l’arrêt de production dans le golfe du Mexique en raison de Tropical Storm Cindy et l'entretien en Alaska.

Lire la suite

Shell et Exxon s’opposeront à l’abaissement du plafond de production de gaz de Groningen

Une joint-venture entre Royal Dutch Shell et Exxon Mobil, appelée NAM, va s’opposer à une réduction de 10% du plafond de production de gaz naturel au champ de Groningen, imposée par le gouvernement néerlandais, a annoncé mercredi le directeur de NAM, Gerald Schotman.

Lire la suite