L’industrie éolienne – une nouvelle génération de turbines colossales de 300 mètres

Les principaux pays de l’industrie éolienne en mer de l’UE – le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni – cherchent à réduire progressivement les contributions au cours de la prochaine décennie. Les subventions représentent encore près de 50% du revenu des projets éoliens de l’UE.
Les trois principaux opérateurs d’éolien offshore au monde, DONG Energy, EnBW et Vattenfall, pensent que les méga-turbines seront une solution à la réduction des subventions de l’énergie renouvelable des gouvernements de l’UE.
Un projet allemand, prévu pour 2024, est le premier avec des offres de subventions zéro. La solution, selon les leaders de l’industrie éolienne, sont les méga-turbines, qui réduirait les coûts par mégawatts. Chaque turbine générera de 10 à 15 mégawatts (MW) de l’électricité. Il s’agit d’une croissance considérable par rapport aux turbines MHI Vesta, d’une hauteur de 195 mètres et d’une production de seulement 8 MW.
Siemens Gamesa prévoit de commencer la construction d’un prototype de la prochaine génération de turbine en 2018 et les premiers parcs éoliens pourraient apparaître d’ici 2022.
Les méga-turbines auront une hauteur de 300 mètres, presque aussi élevées que le plus grand gratte-ciel Shard à Londres, avec des rayons de rotor de 200 mètres.
Senvion, le fabricant allemand de turbines a déclaré avoir développé des méga turbines de plus de 10 MW, alors que les machines sont encore en phase de conception. La société les offre déjà pour une utilisation future aux exploitants de parcs éoliens.
Le spécialiste Siemens Gamesa confirme également que la société aura construit un prototype de méga-turbine d’ici 2018.
Les conceptions de la mega-turbine ont presque été achevés dans l’industrie et le processus de production des prototypes est sur le point de démarrer.

Plus de nouvelles

La Grèce relance l’appel d’offre pour vendre une participation majoritaire dans son réseau de gaz

L'agence de privatisation de la Grèce a déclaré lundi que le pays a relancé un appel d'offres pour la vente d'une participation de 66% dans l'opérateur du réseau de gaz naturel DESFA.

Lire la suite

La Pologne envisage plusieurs contrats de GNL avec les producteurs américains après la visite de Trump

La Pologne espère signer plusieurs accords de GNL avec les producteurs américains suite à la visite du président américain Donald Trump le mois prochain, tel qu'annoncé par un responsable de l'énergie du gouvernement polonais.

Lire la suite

Quotidien (27.06.2017): Les prix de gros du gaz en Grande-Bretagne ont accru de 2-3% lundi

Les prix du pétrole ont dépassé les creux de sept mois la semaine dernière. Les approvisionnements plus élevés menacent les efforts de l'OPEP et de ses partenaires de réduire les stocks mondiaux de pétrole.

Lire la suite