Les marchés de l’électricité et de gaz à la hausse

Depuis quelques jours, les prix de l’électricité et du gaz montent sur les marchés, avec peu de chances de voir une baisse d’ici le printemps. On vous explique.

L’électricité :

Des troubles dans le nucléaire fait douter sur la disponibilité des réacteurs cet hiver. Tout d’abord, Framatome (filiale nucléaire d’EDF) a prévenu l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de possibles problèmes sur les soudures des générateurs à vapeurs construits depuis 2008. Cette pièce est cruciale dans le fonctionnement des réacteurs nucléaire, EDF et Framatome planifient donc « des analyses approfondies pour recenser les matériels et les réacteurs concernés et en confirmer l’aptitude au service »

Toujours dans le nucléaire, l’ASN a placé les réacteurs 1 et 2 de Flamanville sous « surveillance renforcée » après avoir remarqué des «déficience dans la maîtrise de certains gestes techniques d’exploitation », des «défauts de maintenance et de surveillance des prestataires », ainsi que des «problèmes de qualité sur des documents ».

Le gaz :

Le champ gazier de Groningen aux Pays-Bas va être fermé 8 ans plus tôt que prévus initialement. Les premières fortes réductions de la production auront lieu dès 2020.

L’autre annonce de la semaine concerne les gazoducs OPAL, avec un refus de flexibilité de volume supplémentaire pour Gazprom. Cela se rajoute à la tension déjà présente avec le conflit Gazprom-Naftogaz toujours en cours.

Plus de nouvelles

Actualités de l’énergie 9/09/2019

Lire la suite

Actualités de l’énergie 9/09/2019

Ce qu’il faut retenir dans le monde de l’énergie cette semaine : Le projet Astrid et son arrêt en bref :...

Lire la suite

Gaspillages d’énergie au bureau – 10 coupables

Connaissez-vous les plus grands responsables de gaspillage d’énergie en entreprise ? On fait le tour des bureaux avec vous !...

Lire la suite