La Russie et l’Arabie saoudite soutiennent l’extension des coupures de la production jusqu’en mars 2018

Les ministres de l’Energie des deux pays ont annoncé leur intention de faire tout ce qu’il faut pour réduire les stocks mondiaux.
La prochaine réunion de l’OPEP aura lieu à Vienne le 25 mai, où les membres devraient décider si l’accord sera étendu ou pas. Jusqu’à présent, Iraq, le membre de l’OPEP, dont la production est en plein essor, a déclaré être d’accord avec une prolongation de six mois. Le membre non-OPEP, Kazakhstan, voudrait faire partie d’une entente nouvelle similaire car sa production est en forte augmentation. Oman, qui est un autre membre de l’OPEP, s’est déclaré totalement en faveur d’une prolongation de neuf mois.
Les stocks oscillent près des records, principalement en raison de l’activité de forage aux Etats-Unis. Ceux-ci ont atteint la semaine dernière un pic de deux ans. La production aux Etats-Unis a bondi de plus de 10% depuis mi-2016.
L’Arabie saoudite, le chef de l’OPEP, et la Russie, le plus grand producteur mondial, contrôlent ensemble un cinquième des approvisionnements mondiaux et l’extension de l’accord est très importante, car ils dépendent tous deux des profits pétroliers. Leur dernière opération conjointe (la première en 15 ans) a été encouragée par les prix du pétrole à moins de 50 $ le baril, selon leurs besoins budgétaires.
En vertu de l’accord existant qui est entré en vigueur le 1er janvier, les 13 pays de l’Opep et d’autres pays producteurs ont promis de réduire leur production de brut de près de 1,8 million de barils par jour (bpj) au premier semestre de 2017.
Aujourd’hui, l’idée de réduire les exportations est également analysée afin de rééquilibrer le marché.
Selon Edward Bell, le directeur de la recherche des produits de base chez Emirates NBD à Dubaï, si les producteurs maintiennent les coupures au rythme actuel, le marché pourrait faire face à un petit déficit au quatrième trimestre.

Plus de nouvelles

Quotidien (15.05.2017) : Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont diminué de 10 à 13%

Les prix du pétrole ont légèrement augmenté vendredi, stimulés par les nouvelles d’une baisse des stocks de pétrole aux États-Unis et les espoirs des commerçants que la surabondance mondiale de l'offre pourrait être réduite.

Lire la suite

TNB de Malaisie achète une participation de 50% dans le portefeuille solaire britannique de 365 MW

La société nationale d’électricité de Malaisie Tenaga Nasional Berhad (TNB) a finalisé l'achat d'une participation de 50% dans un portefeuille solaire de 365 MW au Royaume-Uni auprès d'une division de Terraform Power pour 470 millions de livres sterling.

Lire la suite

Engie et AES se joignent pour vendre du GNL

Une société française et une autre américaine se sont associés pour vendre du gaz naturel liquéfié (GNL) en Amérique centrale.

Lire la suite