La Pologne pourrait réduire les importations de charbon de faible qualité pour lutter contre le smog

Le ministère de l’Énergie, dans une déclaration tardive mercredi, a proposé un certain nombre de règlements visant à réduire la pollution, y compris la surveillance de la qualité du combustible solide.

L’air de la Pologne est le plus pollué en Europe, partiellement à cause du charbon généralisé et des ordures ménagères par les ménages, et annuellement plus de 40 000 personnes décèdent prématurément, comme le déclarent les activistes du climat.

Des villes comme Varsovie, Katowice et Cracovie, ainsi que de petites stations d’hiver ont été étouffées par le smog cet hiver, avec des niveaux de pollution souvent supérieurs à ceux observés dans des villes, telles que Beijing ou New Delhi. Le charbon trié signifie que celui-ci a été séparé en différents types de qualité.

La Pologne produit beaucoup de son propre charbon, mais plusieurs sociétés polonaises importent également du charbon bon marché de la Russie ainsi que des anciens États soviétiques.

Les écologistes ont insisté pour que le gouvernement fasse davantage pour éliminer le problème de la pollution. L’activiste du groupe Polski Alarme Smogowy a demandé d’imposer des normes strictes sur le charbon utilisé par les ménages ainsi que sur le charbon domestique et les brûleurs à bois. Il souhaite également que le gouvernement introduise des subventions pour inciter les gens à remplacer les vieux brûleurs par de nouveaux.

Plus de nouvelles

France: Neonen commencera la construction de trois projets photovoltaïques totalisant 130 MW

Le développeur français Neonen est arrivé à une clôture financière sur trois centrales solaires totalisant 130MW dans l'état australien de New South Wales et commencera la construction dans les prochaines semaines.

Lire la suite

La plus grande centrale au charbon de l’ouest des États-Unis pourrait fermer cette année

La plus grande centrale au charbon de l'ouest des États-Unis, et l'un des principaux pollueurs du climat au pays, pourrait fermer plus tard cette année, frappant ainsi symboliquement l'avenir de l'industrie houillère.

Lire la suite

Moscou : La Hongrie pourrait rejoindre les projets Nord Stream, Turkish Stream

Moscou n'exclut pas que la Hongrie puisse rejoindre les gazoducs Nord Stream et Turkish Stream, a déclaré Yuri Ushakov, l’assistant du président russe à la veille de la visite de Poutine à Budapest.

Lire la suite