Eolien : La EC donne le feu vert à la fusion Siemens-Gamesa

La fusion créera un géant mondial d’éoliennes et combinera la force de l’entreprise allemande en énergie éolienne offshore et la forte présence de Gamesa dans les marchés émergents au moment où les entreprises de l’industrie éolienne tentent de réduire les coûts et de rester compétitives.
La nouvelle société aurait une part de marché approximative de 13% – devenant ainsi la deuxième plus grande au monde, derrière Vestas.
La fusion a d’abord été dévoilée en juin 2016, après des mois de négociations. Siemens prendra une participation de 59% dans la société, alors que Gamesa va détenir les 41% restants – dont 8% seront détenus par le développeur espagnol Iberdrola.
La fusion devrait être réalisée au début d’avril.

Plus de nouvelles

L’Ukraine s’intéresse aux exportations d’électricité vers l’UE en 2019

L'Ukraine espère commencer à fournir de l'électricité au réseau de l'Union européenne à travers son projet de « pont énergétique » dès 2019 et à réaliser le projet d'ici 2025, a annoncé cette semaine le directeur de la centrale nucléaire du pays.

Lire la suite

Innogy propose des dividendes plus élevés que prévu

Innogy, le plus grand groupe énergétique d'Allemagne, a promis lundi aux actionnaires un dividende un peu au-dessus des attentes du marché, une aubaine pour sa société mère en difficulté qui continue d’endurer des pertes à sa division des centrales électriques.

Lire la suite

Quotidien (13.03.2017) : Le pétrole au plus bas niveau en trois mois suite à une offre toujours élevée

Les prix du pétrole brut ont érodé les gains vendredi, poussant les prix au plus bas niveau en trois mois suite aux craintes que les réductions de la production menées par l'OPEP n'aient pas encore réduit l'offre mondiale de brut.

Lire la suite