EDF lance son plan solaire

EDF a annoncé son plan solaire, un investissment de 25 milliards d’euros dans le développement du solaire entre 2020 et 2035. Objectif final, une capacité de production photovoltaïque de 30GW au total installée.  Et les éloges sur l’ampleur du projet sont nombreux dans les médias. Mais qu’en est-il vraiment ?

Lutte de pouvoir entre le solaire et le nucléaire ?

Pour comprendre vraiment l’ampleur de ces annonces, il faut remettre en contexte. Pour le moment, la puissance photovoltaïque raccordée au réseau s’élève à 7,7 GW dont 0,3 GW appartenant à EDF. Et d’ici 2023, près de 20GW devraient être installés. D’un coup, 30GW en 15 ans ne semble plus aussi massif.

EDF vise principalement la création de centrales solaires au sol et aura besoin d’une surface d’environ 30 000 hectares.

Et le nucléaire dans tout ça ? Le gouvernement n’a demandé la fermeture d’aucun réacteur nucléaire et le PDG d’EDF a annoncé « Il n’est pas question de toucher un cheveu au grand carénage”, ce plan très couteux qui a pour but de prolonger la durée de vie du parc nucléaire.

Comment EDF compte financer cet investissement ?

Les comptes annuels de l’électricien sont négatifs depuis plusieurs années. Il est endetté (30 milliards d’euros) et ne pourra donc surement pas assumer ce plan uniquement sur fonds propres. Jean-Bernard Levy, le PDG, expliquait qu’« Une part importante viendra de partenaires et d’investisseurs. C’est un modèle que nous utilisons déjà et qui fonctionne bien. Rien n’est encore sûr, mais EDF espère n’avoir à financer que 20% en fonds propres.

Côté financement de l’Etat, la CSPE, taxe qui finance les énergies vertes est principalement reversée pour les projets éoliens en mer alors que les subventions vers le solaire diminuent.

Coup de com’ et jeux politiques ou vrai virage ?

L’annonce du plan solaire arrive peu de temps après les critiques de Nicolas Hulot sur le manque d’investissements d’EDF dans le renouvelable. Un petit tour de force de l’Etat, actionnaire majoritaire qui va aussi permettre à EDF de redorer son image, alors que le groupe perd environ 100 000 clients par mois sur cette dernière année.

Production soalire

Plus de nouvelles

Vos contrats finissent en fin d’année : les raisons

Comme de nombreuses autres personnes, votre contrat d’électricité ou de gaz naturel se termine au 31 décembre. Mais pourquoi ? Avec...

Lire la suite

Comprendre l’augmentation des prix de l’électricité

L’année dernière, nous avons observé une forte augmentation des prix en hiver, ce qui a causé un vrai casse-tête aux...

Lire la suite

Tacite reconduction : Continuer un contrat d’énergie

Votre contrat d’énergie est sur le point d’arriver à échéance. La loi Chatel a mis en place les lois sur...

Lire la suite