Négocier contrat d’énergie permet un gain de temps pour les professionnels. En effet, il est difficile pour les professionnels de facilement trouver la meilleure offre en électricité ou en gaz naturel. Cette négociation contrats intervient avant le choix de l’offre dont le professionnel possède les derniers mots dans ce choix.

La négociation des contrats

La négociation de contrats énergétiques intervient grâce au courtier du fait de sa force commerciale présente avec les fournisseurs d’électricité ou de gaz naturel. La négociation est utilisée par les professionnels pour éviter de se perdre dans les différentes offres possibles sur le marché de l’énergie et optimiser le temps disponible sur ces questions. De plus, la négociation devient intéressante car la force de persuasion est plus élevée avec un acteur indépendant qu’en étant seul face au géant du marché.

Le courtier en énergie contacte chaque fournisseur présent sur le marché français de l’énergie tel que Total Spring, Engie ou Enovos, afin de connaitre les offres données à ce jour. Chaque offre est possible à la négociation de contrats comme EDF ou tout autre fournisseur alternatif. Ces acteurs vont proposer chacun un prix selon la puissance du compteur de l’établissement, le nombre de kWh consommés lors des années précédentes et, enfin, les évolutions du marché de l’énergie qui va être souscrite.

Le courtier possède une force de vente plus importante qu’un professionnel seul. En effet, du fait des nombreux clients travaillant avec lui sur les contrats d’électricité et/ou de gaz, il peut plus facilement négocier avec les fournisseurs qu’ils soient historique ou alternatifs.

Enfin, le professionnel a, bien entendu, le dernier mot. Il choisit parmi les offres proposées grâce à la négociation des contrats d’électricité et/ou de gaz, donc, celle qui lui convient le mieux.

La flexibilité de la négociation de contrat

Le première chose qui est possible de négocier dans un contrat est l’abonnement. Cette partie est fixe sur le montant de la facture et est proportionnée selon la puissance du compteur. Mais, il est possible d’aborder ce tarif avec le fournisseur pour le diminuer. Certains fournisseurs ont un prix minimum qui peut être atteindre.

Ensuite, il est possible de choisir un prix du kWh plus bas selon les offres proposées par les différents fournisseurs. La négociation d’un contrat d’électricité ou de gaz peut être fait sur le prix du kWh et comment il sera calculé. Il existe plusieurs possibilités :

  • Le tarif réglementé. Ce prix est évalué selon un arrêté gouvernemental. Seul le fournisseur historique de chaque énergie peut le commercialiser : pour l’électricité, c’est EDF et quant au gaz, c’est Engie (anciennement GDF) ;
  • Les offres indexées : ces offres considérées comme étant de marché permettent un prix plus bas que le TRV mais qui suivent ses évolutions;
  • Les contrats fixes : ces offres proposent un tarif fixe pendant toute la durée du contrat (un, trois, voire cinq années).

Ces types de contrats sont disponibles tant pour la fourniture d’électricité que de gaz.

Enfin, une partie reste fixe pour chaque fournisseur : les taxes. En effet, ce sont les mêmes pour tous les fournisseurs et clients.

writing-1149962_1280

Quelques secteurs disponibles

Selon le secteur et même selon la taille de l’entreprise, la négociation va changer car les demandes et consommations énergétiques sont différentes.

Contrat d’énergie

Il existe différentes énergies selon les besoins de l’établissement. Soit seule l’électricité est nécessaire, soit le gaz est aussi utilisé. Le courtier va négocier chaque énergie séparément pour optimiser au mieux les factures. De plus, il est aussi possible de choisir une électricité verte.

Les compteurs télé-relevés

Il existe différents compteurs selon la puissance utilisée. En électricité, ce sont les compteurs nommés P10 dont la relève se fait toutes les 10 minutes afin de connaitre la consommation exacte.

La négociation est plus poussée pour être certain de trouver le prix nécessaire å l’optimisation de factures électriques et pouvoir diminuer le prix de celles-ci.

Les copropriétés

Les copropriétés sont des bâtiments ou regroupements dont la propriété est assignée par lots pour chaque personne vivant dans l’immeuble.

Ainsi, trouver le meilleur prix, pour ce type de demande, est un travail de longue haleine et il est important de connaitre le prix le plus utile pour le gestionnaire de la copropriété. La négociation permet de faire gagner du temps lors d’un changement d’offre.