Changer de fournisseur d’énergie professionnel : comment faire ?

Contrat d’énergie trop coûteux, mal adapté à l’activité professionnelle ou simple changement pour avoir de l’énergie verte… Les raisons de vouloir changer de fournisseur d’énergie professionnel sont nombreuses. Cependant, un contrat d’électricité ou de gaz pour une entreprise n’est pas tout à fait similaire à un contrat pour un particulier.

Alors quelles sont les contraintes des contrats d’énergie professionnels ? Comment réaliser un changement de fournisseur en toute sérénité ? On vous explique tout.

Contrat d’énergie pro : les contraintes

La principale contrainte à laquelle font face les professionnels est l’engagement vis-à-vis du fournisseur d’énergie. Un contrat d’énergie pro est en réalité un abonnement et dispose d’une période d’engagement à respecter avant tout changement ou résiliation. Le non-respect de cette période d’engagement peut engendrer des frais si l’entreprise décide de changer de fournisseur d’énergie professionnel ou de mettre fin à son contrat.

Afin de préparer son changement de fournisseur, il est donc important d’anticiper les démarches et de connaître la date de résiliation de son contrat d’énergie pro. L’anticipation permet également de prendre le temps de comparer les offres des différents fournisseurs sur le marché dans l’idée de changer ou de renégocier son contrat avec son fournisseur d’énergie pro actuel.

En l’absence de démarches entreprises pour renégocier, changer ou résilier, le contrat d’énergie est reconduit tacitement pour la même durée.

⚠️ Sachez cependant qu’avec l’augmentation du prix de l’énergie, les nouveaux tarifs s’appliqueront automatiquement à chaque reconduction tacite.

Comment changer de fournisseur d’énergie professionnel ?

Vous voulez changer votre contrat d’énergie professionnel ? Alors c’est le moment vous pencher sur les conditions de renouvellement et reconduction de votre contrat de gaz ou électricité pro.

Avant de contacter les fournisseurs, assurez-vous que votre contrat n’est pas encore entré dans son délai de résiliation. Ainsi vous pourrez programmer un changement de fournisseur sans frais et sans subir de reconduction tacite.

La plupart des clauses de contrat d’énergie pro ont un délai de résiliation allant de 45 jours pour les petites entreprises à 90 jours pour les plus grosses. Votre délai de résiliation est toujours communiqué dans les clauses de votre abonnement d’électricité ou de gaz.

⚠️ Les renégociations ou changements de fournisseur doivent être programmés AVANT le délai de résiliation. N’attendez pas qu’il soit trop tard.

Les étapes pour changer de fournisseur d’énergie professionnel :

  1. Vérifier la date du délai de résiliation sur le contrat actuel
  2. Comparer les différentes offres des fournisseurs et choisir la plus adaptée
  3. Contacter son nouveau fournisseur pour souscrire à sa nouvelle offre
  4. Le nouveau fournisseur s’occupe de toutes les démarches de changement, pas besoin de résilier son ancien contrat

✅ Le changement de fournisseur et d’offre est gratuit s’il respecte bien les conditions du contrat. De plus, vous ne subirez aucune coupure lors du changement.

Comment résilier un contrat d’énergie professionnel ?

Si c’est une résiliation complète que vous souhaitez et non un changement de fournisseur, voici les étapes à suivre :

  1. Vérifier la date du délai de résiliation sur le contrat actuel
  2. Contacter son fournisseur par téléphone, mail ou courrier pour demander la résiliation

Il est conseillé de passer par un courrier recommandé afin de garder une trace écrite de la démarche administrative. La résiliation n’entraîne aucuns frais supplémentaires si elle respecte bien les clauses du contrat d’énergie.

Une résiliation ne respectant pas les clauses peut être gratuite dans certains cas particuliers :

  • En cas de déménagement
  • En cas de cession du fonds de commerce
  • En cas de défaut de fourniture d’électricité
  • En cas de force majeure

⚠️ Si la résiliation n’entre pas dans le cadre du contrat ou les cas spéciaux ci-dessus, elle peut entraînera toujours des pénalités financières. Ces frais s’appliqueront alors sur la dernière facture envoyée par le fournisseur d’énergie pro.

Plus de nouvelles

Électricité : avec ses 70 GW le réseau électrique français est paré pour l’été

Bonne nouvelle pour cet été annonce le RTE (Gestionnaire du Réseau de transport de l’électricité) : le réseau électrique ne...

Lire la suite

Renouvelables : découvrez le classement Greenpeace des régions les plus vertes de France

Jeudi 10 juin, l’ONG Greenpeace a publié son classement des régions métropolitaines les plus vertes, promouvant le plus les énergies...

Lire la suite

Shell : le groupe compte bien accélérer sa transition énergétique

Suite à la décision du tribunal de La Haye (Pays-Bas) sommant Shell de revoir à la hausse ses objectifs à...

Lire la suite